Comment rédiger un texte destiné à être traduit ?

« Ne pas nous faire remarquer est sans doute notre meilleure publicité. » Telle est notre devise.

L’agence de traduction Lexitech fournit des traductions de qualité dans les délais souhaités et tient compte de vos instructions, spécifications, guides de style et remarques.

Rien n’est laissé au hasard. En cas de doute, nous demandons des éclaircissements avant l’échéance de livraison convenue. Vous pouvez aussi prendre certaines mesures pour diminuer le risque de confusion :

    • Évitez le jargon technique. Les termes que vos collègues et vous utilisez fréquemment en interne peuvent être inconnus du traducteur. Celui-ci pourrait alors se tromper et produire une traduction inadéquate.

 

    • Évitez les abréviations et/ou les acronymes. Écrivez « plan d’action » plutôt que « PA » ou encore « règlement de travail » au lieu de « RT », etc.

 

    • Évitez les références culturelles. Elles rendent la traduction d’autant plus difficile qu’elles font référence à un concept qui n’existe peut-être pas dans la langue cible. Une phrase comme « On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher » fera probablement sourire les amateurs de comédie française, mais elle sera difficile à transposer dans d’autres langues et d’autres cultures, totalement étrangères à cette réplique de Michel Blanc devenue populaire dans la francophonie au travers du film Les Bronzés.

 

    • Accompagnez votre texte à traduire de matériel de référence et de contexte. Vous pouvez, mais vous ne devez pas forcément fournir un guide de style détaillé. Sachez toutefois que quelques mots d’explication aident parfois les traducteurs à comprendre de quoi il s’agit.

 

Grâce à ces quelques conseils, c’est vous, et votre entreprise, qui occuperez le devant de la scène, tandis que Lexitech et ses traducteurs se feront plus discrets que jamais.

Envie de découvrir la méthodologie de Lexitech ?

 

Ecrivez un premier commentaire :